5 minutes avec ... Max Wittrock, mymuesli

L’économie bavaroise est dynamique – et ce sont avant tout les hommes et femmes qui travaillent et habitent ici qui contribuent à ce dynamisme. Dans notre rubrique « 5 Minutes avec.. » nous vous présentons chaque mois une personnalité intéressante du monde de l’économie et des sciences. Ce mois-ci nous avons parlé avec Max WITTSTOCK, Co-Fondateur et gérant de mymuesli.com.

5 minutes avec ... Max Wittrock, mymuesli
Max Wittrock

L’entreprise de Passau crée des mueslis bios individuels à partir de 80 ingrédients différents.  Elle est lauréate du prix des fondateurs décerné par le magazine Financial Times Deutschland, du prix BayernOnline et entreprise élue start-up de l'année 2007.

Trois amis créent une nouvelle entreprise qui se met sur le web en avril 2007 – et est en rupture de stock au bout de 2 semaines. A quel moment avez-vous su que vous arriviez sur le marché avec la bonne idée au bon moment ?

 

Nous nous sommes mis sur le web en 2007 avec de grands rêves. Depuis, nous avons connu un développement formidable et nous en sommes très reconnaissants. Franchement, au début on n'avait pas trop le temps de réflechir ... mais au bout de quelques mois, nous étions tout simplement heureux de nous être lancés, de recruter nos premiers salariés, d'ouvrir une nouvelle manufacture ... et de voir notre idée devenir réalité.

Quel soutien avez-vous reçu durant la phase de création et quel prix avait ce soutien pour votre nouvelle entreprise ?


Dans la phase de création, ce sont surtout les amis qui nous ont beaucoup aidés. Mais, nous avions aussi deux business angels qui nous ont soutenus par leur savoir-faire et nous avons réussi à gagner quelques prix. Dès le début, nos clients nous ont envoyé leurs réactions et critiques et des suggestions continues pour améliorer nos produits. Je ne dirais pas qu'une voie est meilleure que l'autre, c'est le tout qui compte.

Dès 2008, mymuesli.com a fait des projets pour s'étendre en Europe. Quel conseil pouvez-vous donner aux entreprises de Bavière qui ont le même objectif ?

A première vue, et surtout avec un site Web qu'il « suffit de traduire », cela semble bien plus facile que ça ne l'est en réalité. Il ne faut donc pas y aller trop vite et s'attendre à reproduire n'importe quel succès dans n'importe quel pays. Mais avec beaucoup de patience et des collaborateurs qui travaillent sur place, ou qui partagent la culture de la région, on va sans doute réussir.

En 2012, la deuxième boutique mymuesli a ouvert ses portes, au Viktualienmarkt de Munich. Notre première boutique se trouve à Passau : Quelle est l'importance de la vente au détail pour le commerce en ligne ?

Tous nos canaux se stimulent mutuellement, quand je découvre par exemple, en tant que client, sur le web, quelque chose que je peux acheter dans ma ville, dans une boutique mymuesli - ou vice versa. C'est un principe important et c'est pour cela que les boutiques profitent du site web et vice versa.


Comment aimez-vous passer votre temps libre à Passau et dans sa
région ?


C'est vrai que mymuesli nous occupe beaucoup, mais pour nous, c'est une part de notre vie et pas nécessairement du travail. Donc le compromis est aisé. Nos intérêts sont très diversifiés, du sport à la photographie. En ce moment, nous n'avons pas beaucoup de temps pour ces loisirs, mais comme nous l'avons dit, c'est très bien comme cela.